Get Adobe Flash player

URBANISME:  STRATÉGIE MUNICIPALE

Ces dernières années les maires et conseillers municipaux successifs ont cherché à accroître les biens fonciers de la commune avec le double objectif de mettre à la disposition des habitants des espaces socioculturels de qualité et de créer un parc locatif de nature a limiter le recours à l’imposition locale. C’est ainsi qu’ont été acquis le terrain de « boules » au centre du village, l’ensemble Pradeilles qui abrite aujourd’hui la mairie, la bibliothèque, la salle commune « Pradeilles », des appartements à louer. Avec l’achat en 2007 de la cave, avenue Cantagril et de terrains qui progressivement deviendront constructibles la commune acquiert la possibilité de maîtriser l’extension de la commune et préserver l’équilibre entre les espaces agricoles, les espaces naturels et l’habitat qui conditionnent la qualité de vie de notre village.

DÉMOGRAPHIE

Le Languedoc Roussillon et le département de l’Hérault connaissent  entre 1982 et 2007 un taux d’accroissement de la population  exceptionnellement élevé, respectivement 1,2 % et 1,6% par an. Sur cette même période le taux est de 2,7% par an pour le territoire du SCoT Pic Saint Loup et de 6,3% pour Saint-Hilaire-de-Beauvoir dont la population est passée de 167 à 345 habitants ! Cet afflux de population dans notre région a souvent été à l’origine d’une urbanisation sauvage créant des « cités dortoir » sans aucune âme. Les travaux de préparation du SCoT (schéma de cohérence territoriale), auxquels nos élus ont activement participé, prévoient un taux de croissance de la population pour le territoire de 1,7% en moyenne annuelle jusqu’en 2030. C’est sur cette base qu’a été programmé l’accroissement de la population de notre village qui devrait compter 600 habitants en 2030, ce qui correspond à 255 nouveaux venus soit en moyenne 11 habitants par an (de 1990 à 2007 la commune a accueilli 178 habitants soit une moyenne annuelle 10,5 nouveaux). Ce niveau de population correspond à la capacité actuelle de la station d’épuration.

CADRE LÉGISLATIF

Sur le plan local, il s'agit, pour le maire et son équipe, d'élaborer un projet d'aménagement avec ses orientations, ses règles d'utilisation du sol, à travers le document d'urbanisme qu'est le PLU. Ce document doit obligatoirement être compatible avec les directives nationales  que sont la loi SRU, la loi sur l'eau et la loi Grenelle 2 ainsi qu’avec  les prescriptions et recommandations du SCoT .

Loi SRU : la loi Solidarité et Renouvellement Urbain promulguée le 13 décembre 2000 et complétée par la loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 renforce :

la cohérence des politiques urbaines par
-l'utilisation économe, équilibrée et maîtrisée des espaces naturels, urbains et ruraux
-la maîtrise de la circulation -la préservation de la qualité de l'air, de l'eau, du sol, du sous-sol
-la sauvegarde du patrimoine bâti
-la prévention des risques naturels, technologiques, et des nuisances de toute nature

l'assurance d'offre d'habitat de qualité en
-favorisant la satisfaction des besoins de logement
-améliorant l'habitat existant -promouvant l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite
-participant aux dépenses de logement des personnes en difficulté

Loi sur l'eau : promulguée le 3 décembre 1992 et complétée par la loi sur l'eau et les milieux aquatiques,

elle a pour objet :

-la garantie de la gestion équilibrée des ressources en eau
-la préservation des sites et zones humides-la protection de la qualité de l'eau
-la prévention des inondations
En conformité avec cette loi, et en amont de la construction de notre bassin d'assainissement, la commune a mis en place son Schéma directeur d'assainissement étroitement lié au plan de zonage d'assainissement. Ce schéma, soumis à enquête publique et approuvé en 2007 par le conseil municipal, délimite les zones d'assainissement collectif, les zones d'assainissement autonome et fixe le zonage pluvial.

Loi Grenelle 2 :

Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant "engagement national pour l’environnement" dite Grenelle 2, correspond à la mise en application d’une partie des engagements du Grenelle Environnement. Les 248 articles qui composent cet important texte de loi ont été largement enrichi par le Parlement et déclinent des mesures dans six chantiers majeurs : Bâtiments et urbanisme, Transports, Energie, Biodiversité, Risques-santé-déchets, Gouvernance. Cette loi est très directive en matière d’urbanisme et en particulier sur la densification de l’habitat pour diminuer les couts de structure (réseaux, transports, voirie etc.).

SCoT :

Après plusieurs années de travaux auxquels ont participé nos élus l’élaboration du SCoT est terminée. A la suite d’une longue phase de diagnostic un premier document , le PADD, été rédigé, celui-ci a servi de base à la construction du DOG qui avec ses prescriptions (non négociables) et ses recommandations constituent le socle sur lequel devront se construire les stratégies de développement des communes concernées. Il aborde des domaines suivants :

1° Les orientations générales de l'organisation de l'espace et de la restructuration des espaces urbanisés ;
2° Les espaces et sites naturels ou urbains à protéger dont il peut définir la localisation ou la délimitation ;
3° Les grands équilibres entre les espaces urbains et à urbaniser et les espaces naturels et agricoles ou forestiers ;
4° Les objectifs relatifs, notamment :
a) A l'équilibre social de l'habitat et à la construction de logements sociaux ;
b) A la cohérence entre l'urbanisation et la création de dessertes en transports collectifs ;
c) A l'équipement commercial et artisanal, aux localisations préférentielles des commerces et aux autres activités économiques ;
d) A la protection des paysages, à la mise en valeur des entrées de ville ;
e) A la prévention des risques ;
5° Les conditions permettant de favoriser le développement de l'urbanisation prioritaire dans les secteurs desservis par les transports collectifs.
A partir des statistiques démographiques et du taux moyen d’occupation  de l’habitat il est prescrit pour notre village la construction possible entre 2007 et 2030 de 111 habitations dont 11 en renforcement du tissu urbain existant et 100 nouvelles sur une superficie de 6,66ha. En réalité entre 2007 et 2012 25 maisons se sont construites auxquelles s’ajoutent les 10 lots de Sapié ce qui réduit le nombre d’habitation a construite d’ici 2030 à 76 soit une moyenne de 4,5 maisons par an.

LEXIQUE

DOG : Document d’orientations générales
DDTM : Direction départementale du territoire et de la mer
PADD : Projet d’aménagement et de développement durable
PLU : Plan local d’urbanisme
POS : Plan d’occupation des sols
SCoT : Schéma de cohérence territoriale
SRU : Solidarité et renouvellement urbain

 
Defibrillateur